Live à Bombay

by DesiCobra

supported by
/
1.
07:59
2.
02:42
3.
03:29
4.
04:14
5.
04:09
6.

about

- EP 6 titres - vinyl 10'' (300 ex.)
- Autoproduit (avec l'aide des labels Et Mon Cul C'est Du Tofu / Rejuvenation)

- 6-track EP - 10'' vinyl (300 copies)
- Self-produced (w/ the help of Et Mon Cul C'est Du Tofu / Rejuvenation labels)

credits

released April 1, 2011

- Enregistré à Sartrouville les 19 et 20 janvier 2011 par Jean Aptel.
- Mixé à Paris en février 2011 par Raphaël Seguin.
- Masterisé à Chicago en février 2011 par Carl Saff.
- Artwork réalisé par PGuy et sérigraphié à Marseille au Dernier Cri en mars 2011.
- Textes et paroles par Jonn Toad et Julie Platet.
- Chaleureux remerciements aux labels Et Mon Cul C'est Du Tofu et à Rejuvenation.
- Musique par DesiCobra.

- Recorded by Jean Aptel in Sartrouville, 19 & 20 jan. 2011.
- Mixed by Raphaël Seguin in Paris, Feb. 2011.
- Mastered by Carl Saff in Chicago, Feb. 2011.
- Artwork by PGuy, silkscreen printed at Le Dernier Cri (Marseille), March 2011.
- Textes & Lyrics by Jonn Toad & Julie Platet.
- Big thanks to Et Mon Cul C'est Du Tofu and Rejuvenation labels.
- Music by DesiCobra.

tags

license

all rights reserved

about

DesiCobra Pantin, France

contact / help

Contact DesiCobra

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Chimie
"ceci n'a rien d'un symbole"
se dit-il dans les cités émerveillées alors que s'envolent dans le matin
les derniers rêves d'un calme été
wee héhé je t'assure
donne vie, dure, et deviens
sans merci, n'oublie ni ne promets rien
ils me font goleri, ils me font goleri
n'honore ni ne corromps que pour nous autres
et nos froides amoureuses
ils me font goleri, ils me font goleri
sans comprendre on t'observe
toi et tes magies, incandescence, nuages et tissus noircis
comment tu fais, oh lala
ton business a l'air d'une telle boucherie
je me suis fait cet avis, il est de peu d'intérêt que l'on te supplie
Track Name: Pompier
"Oh non"
chaque chose a sa place Y compris toi
Te voir avoir lieu jette un froid
Fais pas cette tête c'est la vie mon vieux
Fais ce que tu veux, c'est à dire ce que tu dois
Assure-toi juste que personne n'a pu s'apercevoir que tu aimes ça
Et va, et cesse de faire semblant de ne pas savoir, en tout cas, pas avec moi
Samedi soir, six pieds sous terre, la flemme de broyer du noir
La maladie du bonheur ou quelque chose comme ça manque à ton histoire
Alors me voilà
Quel mauvais cancer j'aurais été
Quelle sale menace pour ce truc en forme d'humanité
Tu peux toutefois compter sur moi pour être inéluctable
Comme un ciel qui se passe de jour pour être clair tu me trouveras
Entre un truc bien stable et une cause indéfendable
Tu sais bien que c'est seulement quand ça va mal que tu as besoin de moi
Seulement quand ça va mal que je viens, pin-pon, pin-pon, etc
Track Name: Silver
Les petites bites se cassent et les gros cons n'ont qu'à s'en aller se faire foutre ailleurs
Appelle ça une jungle, appelle un zoo
Appelle ça ce qui te plait faute d'un juste ordre des choses
Toi et moi on est d'accord c'est la vérité etc
De roses flueurs obscènes peuplent de célèbres jardins de marbre
Les institutions s'épousent
Les machines et les meufs s'assortissent
Les nuées s'investissent, on y rit de raison
Amoureuses de symboles
Des milices nursent leur coeur d'acier
Des fleurs d'acier éclosent dans le ciel
Des automates affamés de sérénité
font des choses qui ne se font pas
Des gaziers dans un souci d'unité
disent des choses qui ne se disent pas
Les petites bites se cassent et les gros cons n'ont qu'à s'en aller se faire foutre ailleurs
yaho Silver!
Track Name: Weston
Tu as perdu quelque chose
viens le chercher si tu l'oses
C'est tombé tout au fond d'une fontaine de béton

Pourquoi ces pâturages bleu métallisé semblent tellement familiers
tu ferais mieux de t'en aller larmes aux yeux en seule guise de civilité
le long de pâles régions et de frontières bien floues
pour une dure griffure dessiner
comme une traînée d'histoire
derrière une patrie blessée
dur objet qui danse en tombant
fend l'air vers un grand parterre de braves connards
pour leur sourire en disant

Tu as perdu quelque chose
viens le chercher si tu l'oses
Track Name: Diddley
Diddley!!
C'est l'heure de bien rigoler dans l'abattoir aux idées noires
Les portes s'ouvrent déjà, le beau naja doit voler
*oh, par ta grâce être adoré
Ténébreuses lanternes de peau humaine gonflées d'un précieux halo
Comment se sert-on de ce serpent de peau humaine?
ça s'apprend, il suffit de commencer
Traînées de hiérarchies stupéfaites
Point d'entrée, foutu dehors, naja, rumba, turbo!
Mais non, voyons, pas comme ça, etc, mais si!
Pile à l'heure pour je ne sais quel rendez-vous avec je ne sais quelle douleur au coeur ou va savoir où
Un autre mois de juin, une autre fin, c'est parti pour le paradis.
Track Name: Ta Bouche Immense
Je ne veux plus te voir, toi et ta bouche immense
toi et tes grands yeux noirs
je ne veux plus jamais vous revoir
Comme je vous ai vus
toi et ta bouche immense
baiser la peau dure et noire de ce sinistre trottoir
j'entends le woohoo, je ne veux plus te voir, etc